Site Web commandité par

Train Amiral : du vandalisme qui pourrait coûter cher aux auteurs

Le 9 août dernier, trois jeunes individus se sont livrés à des actes de vandalisme sur le train Amiral, stationné à proximité de la gare intermodale. Ce geste gratuit pourrait cependant coûter cher à ceux et celle qui l’ont perpétré. C’est ce que nous explique le sergent Claude Doiron, porte-parole de la Sûreté du Québec.

(Visited 8 times, 1 visits today)

You might be interested in

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE

Translate »